jeudi 20 décembre 2012

Les symboles (51/52)


Semaine 51                                                                                                                                                 Les symboles

Cette semaine, ma photo est volontairement graphique et épurée, peut-être en réaction à l'overdose de clinquant dont sont victimes mes pupilles ces derniers temps.  Si en cette période de l'année, les villes croulent sous les décorations rutilantes, les dorures étincelantes et les paillettes multicolores, les petits villages du Val d'Anniviers en Valais se contentent bien souvent d'illuminer uniquement le faîte de leurs chalets. Seules les guirlandes d'un sapin sur un balcon ou un lampadaire viennent enrichir ces compositions minimalistes mais non moins festives dont je ne me lasse pas. J'aime beaucoup ces volées  de petites ailes géométriques qui ça et là ponctuent la vallée de leur luminosité.

Cette photo, que j'ai prise samedi dernier à 22h00,  n'a pratiquement pas subi de post-traitement ( j'ai utilisé mon 20 mm, f.2, 1/100 s., 800 iso en sous exposant un peu). Je l'ai légèrement recadrée et ai un peu accentué la netteté.

Et si la thématique de la symbolique en photo vous intéresse, je ne peux que vivement vous recommander la lecture (ou la re-lecture) de l'excellent article qu'Anne-Laure Jacquart a publié à ce sujet sur son blog il y a quelques années déjà mais qui conserve toute sa pertinence.

Dès dimanche ou lundi prochain, il y aura un festival de symboles chez Donlope. Ne le manquez pas!

Belle fin de semaine à tous et merci de tout coeur pour vos visites et commentaires.

22 commentaires:

  1. Réponses
    1. Je n'y avais pas pensé mais tu as tout à fait raison :-))

      Supprimer
  2. Minimaliste peut-être mais très efficace ... Quant à l'article d'Anne-Laure J., je l'ai re-lu il y a deux jours ... j'apprécie sa vision de la photographie et j'aime m'inspirer de ses conseils :-)
    Bonne fin de semaine Spiruline !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis aussi entrain de reparcourir son blog qui est vraiment très très inspirant. Bon w-e Marie.

      Supprimer
  3. Reviens au Val d'Anniviers fin décembre,quand toutes les résidences secondaires et chalets seront occupés,ce sera la multiplication des petites ailes,un essaim,une fourmilière!La montagne s'allume!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'y serai dès la semaine prochaine. J'espère tout de même qu'il n'y aura pas trop d'allumés par là haut :-) Merci de ta visite et de ton mot.

      Supprimer
  4. J'aime mieux ça que le clinquant... Ta photo est parfaite et si belle... Elle va à l'encontre du ruissellement walt disneyen de nos villes. Une flamme de bougie, c'est beau, non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La simplicité et la sobriété, on y revient toujours.

      Supprimer
  5. J'aime beaucoup la simplicité de la photo. et je crois que effectivement cela fait du bien de voir quelque chose plus minimaliste ...

    C'est vraiment bien vu. je n'y aurais pas pensé ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est assez particulier comme vision, je me demande si d'autres région que le Val d'Anniviers utilise ce genre de décoration...

      Supprimer
  6. Effectivement, c'est épuré à l’extrême, voire minimaliste !
    Très graphique , cela colle bien avec le thème.
    AniLouve

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vous avais averti, plus épuré il y a la nuit noire :-)

      Supprimer
  7. symbole de bienvenue ... sans aucun doute

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi pas, on peut certainement voir plusieurs symboles dans cette photo. J'y vois les fêtes de fin d'année mais on peut aussi voir dans ces V renversés des montagnes ou le symbole d'un foyer.....

      Supprimer
  8. Comme des sourcils stupéfaits - superbe épure.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui j'aime beaucoup cette image, merci!

      Supprimer
  9. Une vraie photo symobolique ! On comprend tout du premier coup :) Très chouette, vraiment ! Je me demande par contre si je n'aurais pas cadré sans la petite lumière du bas. Elle a tendance à m'énerver et à casser la super composition :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ce lampadaire, je me suis déjà posée la question à la prise de vue s'il fallait l'intégrer ou pas, puis sur devant mon écran j'ai eu le même questionnement. Finalement, je l'ai laissé car je trouve qu'il donne un point d'ancrage à la photo. Sans lui, la moitié inférieure de l'image serait bien vide et on aurait l'impression que les toits flotte dans l'atmosphère...

      Supprimer
  10. Très beau.
    Je me pose la même question que Laurence, mais si on cligne des yeux ou si on imagine l'image sans la lumière du bas, elle perd aussi quelque chose qui finalement importe à la composition. Je ne saurais pas quoi choisir, avec ou sans, mais j'aime cette simplicité et la façon dont tu l'as photographiée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :-) J'ai répondu à Laurence pour ce point lumineux. Tu vois, cette image j'en avais envie comme on a envie d'une simple soupe après une grand gueuleton... A bientôt et très bon week-end à toi. Bises.

      Supprimer
  11. Très très chouette. Ca fait du bien effectivement, un peu de "dépouillement" en ce moment. Mais il y a un truc qui m'étonne vraiment : aucune pollution lumineuse. C'est vraiment génial. Ici pour avoir une nuit noire, il faut une coupure de courant généralisée sur toute la ville !
    Bonne fêtes de fin d'année

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le village n'est pas grand et avant les fêtes, il n'y a pas encore beaucoup de monde. En plus, il était relativement tard, donc les gens étaient pour la plupart déjà couché. IL n'y avait pas de trafic et peu de lumière aux fenêtres. Perso, je trouve ce noir reposant. Belles fêtes à toi aussi Véro.

      Supprimer

J'ai toujours grand plaisir à vous lire, alors ne soyez pas timides, osez!