lundi 8 octobre 2012

Créa... Tif




Quatre fois par an, je n'y échappe pas, me voila partie pour mon marathon capillaire.

Répéti..Tif

C'est qu'une blondeur délicatement californienne, ça s'entretient. Et sous mes latitudes, Phébus se révélant plutôt paresseux, je suis régulièrement condamnée  à confier ma tignasse aux mains expertes de ma coiffeuse pour mettre du soleil dans mes bouclettes.

Impéra...Tif



Pendant  longtemps, j'ai erré d'un salon à l'autre, me laissant naïvement convaincre par l'enthousiasme débordant d'une copine ou cédant dans l'urgence au premier figaro venu. Mais ce temps-là est désormais révolu. 

Défini...Tif

Terminées les expérimentations hasardeuses qui me laissaient au mieux aussi zébrés qu'un équidé dans la savane, au pire me transformaient en lionne plus flamboyante qu'un coucher de soleil sous prétexte de conférer à ma crinière des reflets "légèrement dorés".

Rébarba...Tif


Aujourd'hui, j'ai enfin trouvé la perle qui sait parler à ma kératine, la caresser dans le sens des écailles et lui doper le pigment juste comme il faut.

Adic...Tif

Le bonheur, je vous dis. Mais (il faut bien qu'il y ait un mais)...

Interroga...Tif



C'est si loooooong! Plus de trois heures à me faire tripoter le cheveu, à attendre le miracle de la chimie, la tête enfouie sous une multitude de petits papiers blancs, me faisant ressembler à un palmier sous la neige. C'est inévitable, je m'endors.

Séda...Tif

Heureusement, la semaine dernière, j'ai trouvé la parade absolue pour tuer le temps.  Pour la première fois, j'ai quitté à regret mon peignoir blanc. Je serai bien restée une demi-heure de plus, histoire de constituer une série plus conséquente.

Inven...Tif




27 commentaires:

  1. On ne peut qu’être admira....Tif devant ce reportage !

    RépondreSupprimer
  2. Ah, ah, je t'imagines avec tes papiers alu sur la tête, vagabondant dans le salon. T'a t-on regardé d'un air dubita...Tif?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Promis, la prochaine fois je ferai u autoportrait!

      Supprimer
  3. je n'ai pas de Tif en réserve pour un jeu de mots joli et inven... Tif!
    Mais une chose est certaine je suis admirative (ici ça aurait été plus joli si j'avais été un il plutôt qu'une elle...) des photos que tu fais! Bravo!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh tu sais, je ne vais pas couper les cheveux en 4, même sans tif, j'apprécie beaucoup ton comm. Merci;-)

      Supprimer
  4. Eternel problème des coiffeurs. Que l'on ait les cheveux courts, frisés, longs, plats... c'est la corvée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais si on a trouvé celui ou celle qui nous convient, mieux vaut ne plus en changer!

      Supprimer
  5. Et la solution était donc de prendre ton appareil et de photographier dans le salon...
    Moi je veux bien passer trois heures à me faire tripoter...les tifs bien entendu.
    :-)
    J'aime ma coiffeuse...donc je ne m'ennuie jamais là bas...en plus j'aime observer les gens dans le salon...et puis je dois l'avouer, ma coiffeuse est une petite jeunette très sympathique..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La mienne aussi est jeune et sympa, mais je finis quand même par m'endormir.... On est décidément pas fait la même chose tous les deux....

      Supprimer
  6. Allez, je ne parlerais pas de ce douloureux problème des coiffeuses-eurs, d'autant que je suis encore en deuil d'avoir perdu ma coiffeuse il y a un an. C'est donc trop douloureux pour moi et trop tôt pour en parler !

    Non, non, je préfère parler de tes photos qui sont vraiment très chouettes. C'est toujours un grand avantage de s'appuyer sur les affiches existantes car le modèle est généralement super photogénique, il ne bouge pas et nous lance toujours un regard de braise qui nous attire irrémédiablement. Et je trouve que tu as su diablement bien en tirer parti !
    Je suis très intriguée par la dernière photo et je n'arrive pas à comprendre si tu as fait un diptyque ou non. Je crois que c'est le cadre qui me parait un peu tordu qui me donne cette impression que tu as pris l'affiche entière. Ou alors c'était un poster et à côté les échantillons de couleur ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma Pôvre, j'espère que ce n'est pas trop dur... Pour parler photo, je suis étonnée que tu sois intriguée par la dernière. J'aurais plutôt pensé que tu t'arrêterais sur l'avant-dernière qui en fait est constituée uniquement de reflets. Cette dernière photo n'est pas du tout un diptyque. J'ai photographié un angle de la pièce. Sur le mur à gauche il y avait une affiche et sur celui à droite des mèches de cheveux d'un nuancier de couleurs. Comme j'ai beaucoup surexposé le mur blanc on ne voit pas la ligne verticale de l'angle.

      Supprimer
  7. Il est impéra..Tif de te dire que ta mise en scène des adjec..tifs est fascinante ! Beau travail !

    A bientôt,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie que tu aies apprécié. Merci!

      Supprimer
  8. je me contenterai de te dire que je me suis régalée à la lecture de ce billet si inven TIF !!
    Pour les cheveux, ça pourrait prendre des pages ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les femmes et leurs tifs, c'est tout un poème non ;-)

      Supprimer
  9. Un billet plein d'humour et de belles photos. Merci pour ce bon moment, beaucoup moins ennuyeux qu'une séance chez le coiffeur :-)

    RépondreSupprimer
  10. Voilà une façon récréative de s'occuper pendant ces longs moments d'attente chez le coupe Tifs!!!!

    Et si la prochaine fois, tu demandais à ta coiffeuse de faire plein plein de photos avec l'accord des clientes, évidemment????

    RépondreSupprimer
  11. Bravo pour cette belle idée originale ! J'aurais bien aimé voir un petit auto portait avec les petits papiers et tout et tout ;-) !!

    RépondreSupprimer
  12. Très chouette série, je savais que tu maîtrisais le "high-key", mais c'est une démonstration de plus. Très réussi et le texte qui l'accompagne aussi ;-)
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  13. Je crois que je n'aurais pas osé , en même temps, mon salon s'y prête très bien ... ma coiffeuse en a fait une sorte de petit boudoir pour ces clientes qui finissent pas bien se connaitre. Du coup, parfois, j'ai plus l'impression d'aller au salon de thé que chez ma coiffeuse ...

    RépondreSupprimer
  14. et bien, s'en passent des trucs Spiruline ! et quelle concentration dans le geste

    RépondreSupprimer
  15. Ton billet est amusant. Personnellement j'ai arrêté la teinture et me contente des fils d'argent (en majorité maintenant) pour éclairer ma chevelure. Du coup, le passage chez la coiffeuse, à son domicile, c'est un moment d'échanges et d'efficacité (de sa part à elle) Elle a la tête d'Edith Piaf !

    RépondreSupprimer
  16. Excellent texte créa..hihi.. Tif bien sûr et les photos surexposées en noir et blanc sont magiques! Bien vu :)

    RépondreSupprimer
  17. Oooohhh comme ce billet me parle! Mes tifs et moi une longue histoire... Bref, je me suis régalée à la lecture de ton texte mais aussi et surtout à la vue de ces images merveilleusement bien cadrées, composées, traitées et tout ce que tu veux en "ées" plutôt qu'en "tif" car là rien ne me viens ;). Mes préférences vont pour la 1ère, la 2ème et la 4ème.

    RépondreSupprimer
  18. Une série bien construite! qui va peut être me réconcilier avec la corvée coiffeur! J'aime les composiitons et le style que tu as donné à cette série!

    RépondreSupprimer
  19. aaah mais en voilà une occupation sympa ! 3 heures et demi, sûr que c'est long !
    Superbe reportage, très original.

    RépondreSupprimer

J'ai toujours grand plaisir à vous lire, alors ne soyez pas timides, osez!